fbpx
  • Jonathan McCallumUnités de mesure : LIE c. pourcentage en volume (% en vol.) c. parties par million (ppm) c. parties par milliard (ppb ou ppM)

    ppmÀ moins que vous ne disposiez d’une formation technique, le concept d’échelles de mesure peut être compliqué. Je ne peux pas vous dire combien de fois il a fallu que je l’explique et que je le dessine sur un tableau blanc ou une serviette!

    Les unités de mesure et d’échelle sont très importantes. Si votre dispositif de lecture indique 100 quelque chose, est-ce une mauvaise chose? Cela dépend; s’il s’agit d’or, c’est une bonne chose! S’il s’agit de benzène, probablement pas.

    100 % signifie 100 parties sur 100 :

    • 100 % de quelque chose signifie que tout est la même chose
    • 100 % d’or signifie qu’il ne s’agit que d’or, sans aucun autre contaminant

    10 % signifie 10 parties sur 100 (1/10e de 100), ainsi cela contient 90 % d’autre chose.

    1 % signifie 1 partie sur 100 :

    • Du lait à 2 % de matières grasses signifie qu’il contient 2 % de gras et 98 % d’autre chose, comparé au lait écrémé qui sera marqué à 1 % de matières grasses ou moins.

    On finira par tomber à 0,1 %, 0,01 %, 0,001 %, mais ces nombres deviennent peu maniables, il est alors plus pratique de changer d’échelle.

    100 % signifie également 1 million sur un million.

    Ainsi, 10 % équivaut à 100 000 parties par million (ppm).

    1 % équivaut à 10 000 parties par million.

    Celui-ci est important, 1 % = 10 000 ppm.

    Examinons quelques exemples courants :

    • L’air que nous respirons contient 20,9 % (ou 209 000 ppm) d’oxygène.
    • La moyenne pondérée dans le temps (MPT ou TWA) pour le monoxyde de carbone est de 25 ppm (ce qui représente 0,025 %).
    • La MPT pour le sulfure d’hydrogène est de 10 ppm.
    • L’air que nous respirons contient environ 500 ppm de dioxyde de carbone.
    • L’air que nous expirons contient plusieurs milliers de ppm de dioxyde de carbone.

    À mesure que les nombres deviennent plus petits, il est pratique de changer à nouveau d’échelle. Cette fois-ci, en parties par milliard (ppM).

    • 1 % = 10 000 ppm
    • 0,1 % = 1 000 ppm
    • 0,01 % = 100 ppm
    • 0,001 % = 10 ppm
    • 0,0001 % = 1 ppm = 1 000 ppM
    • 0,000001 % = 0,1 ppm = 100 ppM
    • 0,0000001 % = 0,01 ppm = 10 ppM
    • 0,00000001 % = 0,001 ppm = 1 ppM = 1 000 ppt (parties par billion)

    Si vous ne connaissez pas l’échelle de mesure ou ce que vous mesurez, une lecture de 100 quelque chose peut signifier n’importe quoi.

    En ce qui concerne la mesure de gaz combustibles, nous utilisons une échelle légèrement différente.

    Prenons le méthane (CH4) comme exemple. On considère généralement que la LIE (limite inférieure d’explosivité) du méthane est de 5 % en volume (5 % en vol.). Cela signifie que le mélange est trop pauvre pour brûler s’il contient moins de 5 % de méthane. Mais à 5 %, le tout peut brûler ou exploser en présence d’une source d’ignition.

    Alors 5 % en volume de méthane équivaut à 100 % de LIE. Donc 5 % de méthane représente 100 % de la concentration explosive.

    La plupart des appareils de contrôle de gaz en continu portables se déclencheront à 10 % de la LIE. Que nous utilisions l’échelle de pourcentage de LIE, l’échelle de pourcentage ou l’échelle en ppm, la concentration est la même.

    • 100 % de LIE = 5 % de méthane = 50 000 ppm de méthane
    • 10 % de LIE = 0,5 % de méthane = 5 000 ppm de méthane
    • 1 % de LIE = 0,05 % de méthane = 500 ppm de méthane

    Nous avons alors ici trois nombres désignant un niveau d’alerte : 10, 0,5 et 5 000. Sans échelle, ils ne signifient rien.

    Presque tous les appareils de contrôle de gaz combustibles sont conçus pour être utilisés par des néophytes. L’utilisateur n’a pas besoin de comprendre l’échelle ou la gamme; il doit juste savoir quoi faire lorsque l’alarme se déclenche. C’est comme lorsque le voyant de température s’allume dans ma voiture. Je n’ai pas besoin de savoir si la température est mesurée en Fahrenheit ou en Celsius, ou quelle est réellement la température; je sais simplement qu’il faut que j’arrête ma voiture rapidement. C’est mon mécanicien qui doit connaître toutes les autres choses à ce sujet.

    Si vous occupez un poste de responsabilité, vous devez peut-être connaître tout sur les unités, les échelles et les gammes de mesure. Si vous travaillez avec les outils, vous devez seulement savoir quoi faire lorsque l’alarme se déclenche et vous assurer que l’alarme fonctionne bien.

    Alors, en général, vous devez connaître les unités de mesure pour prendre une décision informée à propos de la concentration, sauf si vous disposez d’un appareil qui offre un « voyant idiot » qui hurle DANGER, et vous sortez.

    Jonathan McCallum | Market Segment Manager: Occupational Health, Industrial Hygiene & Environmental Monitoring
    Levitt-Safety Limited Moncton


X